natation après tatouage

Tout ce que vous devez savoir sur la nage quand on vient de se faire un tatouage

Aller piquer une tête à la plage ou faire des longueurs de natation à la piscine de votre quartier peut sembler être l’occasion idéale de montrer son tout nouveau tatouage, mais ne sortez pas tout de suite le maillot de bain.

Vous devez attendre que votre tatouage soit complètement cicatrisé – ce qui peut prendre au moins 2 à 4 semaines – avant de vous baigner dans n’importe quel type d’eau.

Découvrez tout ce qu’il faut avoir en tête si vous vous demandez: « Peut-on aller nager après s’être fait un tatouage ? »

Pourquoi il est si important d’attendre

Laisser à votre tatouage le temps de cicatriser avant de vous baigner est tout aussi important pour votre santé que pour votre nouveau tatoutage.

Voici ce qui peut se passer si vous vous baignez avec un nouveau tatouage qui n’est pas complètement cicatrisé.

Risque d’infection

En dehors d’une douche rapide (où même dans cette situation il est conseillé de protéger votre tatouage) ou d’une pluie, il n’est pas recommandé d’immerger une peau récemment tatouée dans l’eau d’une piscine ou à la mer, principalement en raison du risque d’infection.

Comme pour toute plaie ouverte – ce qu’est essentiellement un nouveau tatouage – immerger votre tatouage pourrait l’exposer aux bactéries nocives présentes dans l’eau. Les infections peuvent être légères ou graves.

Bien que rares, la septicémie et la mort sont possibles. C’est ce qui s’est produit dans le cas d’un homme qui a contracté le Vibrio vulnificus (également connu sous le nom de bactérie mangeuse de chair) après avoir nagé dans le golfe du Mexique avec un nouveau tatouage.

Le risque est peut-être moins élevé dans l’eau fortement chlorée d’une piscine qu’en eau libre, comme un lac ou un océan, mais le chlore ne tue pas toutes les bactéries.

Endommager votre tatouage

Le fait de mettre votre nouveau tatouage au contact de l’eau peut également entraîner une décoloration et que les détails s’estompent. Le chlore et l’eau salée sont particulièrement nocifs pour les tatouages récents, car ils peuvent tous deux extraire l’encre d’un tatouage et rendre la couleur moins vive.

La natation peut également dessécher votre peau et faire durer le temps de cicatrisation, ce qui entraîne davantage de démangeaisons, de desquamations et de croûtes. Cela peut également entraîner une décoloration, des taches et des lignes floues.

Irritation de la peau

Bien sûr, il faut s’attendre à une certaine irritation de la peau avec un nouveau tatouage. Et cela ne semble pas aussi grave qu’une infection grave ou que d’endommager votre nouvelle création artistique.

Mais l’irritation cutanée peut en fait contribuer à ces deux risques, sans compter qu’elle est vraiment inconfortable.

La peau nouvellement tatouée est déjà à vif et sensible. L’exposer au chlore et à d’autres produits chimiques peut provoquer des picotements et des douleurs, et peut entraîner une dermatite de contact irritante. Cela se produit lorsque des produits chimiques comme le chlore pénètrent dans la peau et déclenchent une inflammation.

Il en résulte une éruption cutanée rouge qui démange et qui peut s’accompagner de cloques, de plaies ouvertes, de croûtes et de gonflements, ce qui peut affecter l’aspect de votre tatouage au fil du temps.

Comment savoir si votre tatouage est complètement cicatrisé ?

Il peut être difficile de savoir si votre tatouage est complètement cicatrisé. Votre tatouage peut sembler guéri en quelques jours, du moins en surface.

La plupart des tatoueurs considèrent que le tatouage est guéri au bout de 2 à 4 semaines, mais cela peut varier en fonction de l’emplacement et de la taille de la pièce. La guérison complète d’un tatouage peut prendre jusqu’à 6 mois.

Des facteurs tels que votre mode de vie et votre assiduité aux soins peuvent également avoir un impact sur le temps de guérison.

Vous pouvez considérer que votre tatouage est complètement cicatrisé lorsqu’il n’est plus rouge, qu’il ne démange plus, qu’il ne forme plus de croûtes et qu’il ne s’écaille plus.

Si vous n’êtes pas sûr, passez au studio de tatouage où vous avez fait faire votre tatouage et laissez un professionnel le vérifier pour vous.

Si vous DEVEZ tout de même nager

Si vous êtes dans le pétrin et que vous devez exposer votre tatouage à l’eau pour une raison quelconque, comme une thérapie physique ou une rééducation, voici quelques mesures que vous pouvez prendre pour aider à protéger votre encre.

Appliquez un pansement imperméable

Un pansement imperméable, peut protéger votre nouveau tatouage si vous devez l’immerger. Ils sont disponibles en feuilles et rouleaux de différentes tailles.

Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Assurez-vous que votre tatouage est entièrement recouvert. N’appliquez le pansement que juste avant d’entrer dans l’eau et retirez-le dès que vous avez terminé.

Garder un tatouage en cours de cicatrisation couvert (donc plus à l’air libre) peut interférer avec le processus de guérison, donc moins vous le ferez, mieux ce sera.

Nettoyez le tatouage dès que vous avez terminé cette séance de natation

Séchez votre peau en la tapotant avant d’enlever le pansement pour éviter que l’eau ne coule dessus. Ensuite, enlevez le bandage avec précaution et lavez doucement le tatouage en utilisant un savon doux et de l’eau chaude.

Si vous êtes malheureusement déjà allé nager sans protection

Alors … vous vous êtes baigné avec un tatoo tout frais et n’avez pris aucune précaution ? Ne paniquez pas. Le seul cas de décès mentionné ci-dessus est évidemment préoccupant, mais il ne s’agit pas d’une situation courante.

Cela dit, vous devez rester attentif à tout signe de problème.

Une certaine rougeur, une sensibilité et des petites pelures sont normales dans les deux premiers jours suivant le tatouage. Mais si ces phénomènes persistent ou s’aggravent, cela peut indiquer un problème.

Consultez votre tatoueur si vous remarquez des signes de dégradation du tatouage, comme des bulles, qui se produisent lorsqu’un nouveau tatouage reste humide trop longtemps. La décoloration et la cicatrisation sont également possibles.

Signaux d’alarme

Consultez immédiatement un professionnel de la santé si vous présentez des signes et des symptômes d’infection, notamment

  • une rougeur persistante ou qui s’aggrave
  • une rougeur qui s’étend à partir du tatouage
  • une peau chaude au toucher
  • une douleur intense ou qui s’aggrave
  • éruption cutanée ou formation de cloques
  • des plaies ouvertes sur et autour de votre tatouage
  • écoulement malodorant ou pus provenant du tatouage
  • saignement
  • fièvre
  • frissons

En résumé

Nager avec un tout nouveau tatouage est à proscrire pour une bonne raison. Vous risquez de perturber le processus de cicatrisation et d’abîmer votre tatouage, sans compter que vous augmentez vos chances de contracter une infection.

Il vaut mieux éviter de se baigner entièrement, si possible, et suivre toutes les instructions de votre tatoueur.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *