questions natation synchronisée
|

8 questions que vous vous posez à propos de la natation synchronisée

La natation synchronisée est un sport dans lequel les nageuses combinent la natation, la danse et la gymnastique pour créer des performances époustouflantes. Ce sport, qui exige une force, une souplesse et une endurance considérables, a gagné en popularité au cours des dernières années. Avec ses mouvements gracieux et ses magnifiques costumes, la natation synchronisée est un spectacle de divertissement qui attire l’attention.

Si vous avez toujours été curieux de découvrir ce sport passionnant, voici 8 questions que vous vous posez peut-être sur la natation synchronisée :

Pourquoi sourient-elles tout le temps ?

Les sourires que vous voyez sur les visages des nageuses synchronisées sont destinés à tromper le public en lui faisant croire que la performance est facile. Si la routine est exécutée sur une musique sérieuse ou inquiétante, vous ne verrez aucun sourire, mais si la musique est entraînante et amusante, ces sourires sont destinés à renforcer la vivacité de la routine.

Est-ce qu’elles utilisent le fond de la piscine ?

Non, elles ne touchent pas le fond de la piscine à aucun moment pendant un numéro. C’est contraire au règlement, et une déduction de deux points sera accordée si elles le font. Pendant une compétition, l’eau a une profondeur minimale de 2,7m. Les nageuses et nageurs créent l’illusion de se tenir sur leurs pieds ou leurs mains car ils maîtrisent parfaitement les techniques de la portance et de la godille. Un porté consiste à soulever le corps d’un ou de plusieurs nageurs jusqu’à la surface de l’eau ou au-dessus. Les nageurs exécutent les portés avec la seule force de leur corps.

Pourquoi font-elles ces poses sur la plage au début d’une routine ?  

Le deckwork est le mouvement ou la pose que les athlètes exécutent sur la plage (bord de piscine) une fois que la musique commence et avant d’entrer dans l’eau. Le deckwork donne l’ambiance de l’exercice, ne peut durer que 10 secondes et ne compte pas dans le score final.

Comment font-elles pour garder leurs cheveux en place ?

La substance dans leurs cheveux est de la gélatine Knox non aromatisée. Elle est appliquée sous forme de pâte épaisse et chaude et durcit en séchant à l’air libre. Elle reste dure dans l’eau froide de la piscine et est lavée à l’eau très chaude après la compétition.

Les yeux sont-ils ouverts sous l’eau ? Peuvent-ils porter des lunettes de protection ?  

Les lunettes de natation ne sont pas autorisées pendant la compétition, bien qu’elles soient généralement portées à l’entraînement. Les nageuses synchronisées travaillent avec les yeux ouverts tout le temps sous l’eau. En voyant leurs coéquipières, elles sont en mesure de corriger leur alignement et de se préparer pour des mouvements spécifiques dans leur routine. Lorsqu’elles tournent à l’envers, les nageuses synchronisées doivent voir afin de pouvoir repérer les parois de la piscine, tout comme le ferait un patineur artistique, un danseur ou un plongeur, pour compter les rotations.

Comment font-elles pour empêcher l’eau d’entrer dans leur nez ?

Le pince-nez est la pièce d’équipement la plus importante pour les nageuses synchronisées. Bien qu’il puisse sembler étrange, le pince-nez est vital, car il empêche l’eau d’entrer dans le nez de l’athlète pendant les mouvements à l’envers et permet également à la nageuse de rester sous l’eau pendant de plus longues périodes. Les nageuses ont toujours un pince-nez supplémentaire dans leur combinaison au cas où celui qu’elles portent tomberait pendant un exercice.

Combien de temps une nageuse peut-elle rester sous l’eau ?

Dans une routine de cinq minutes, une nageuse synchronisée peut passer jusqu’à une minute sous l’eau sans sortir pour respirer… et jusqu’à 3 ½ minutes cumulées sous l’eau. En même temps, elles travaillent dur avec leurs bras et leurs jambes pour se suspendre dans l’eau, souvent la tête en bas.
Les nageuses synchronisées de niveau élite peuvent nager plus de 75 mètres sous l’eau sans remonter pour respirer !

Combien de temps les nageuses synchronisées passent-elles à l’entraînement ?

Cela varie en fonction du niveau de la nageuse. Plus vous êtes avancé, plus le temps nécessaire est important et plus les différents types d’entraînement sont impliqués. L’équipe olympique américaine par exemple s’entraîne huit heures par jour, six jours par semaine, et les équipes nationales américaines et les équipes nationales juniors s’entraînent presque autant. Ce temps est réparti entre de nombreuses activités, notamment l’entraînement dans l’eau, les cours de danse, l’entraînement aérobique et anaérobique, la musculation et la course à pied.

La natation synchronisée est un sport incroyablement difficile qui requiert une quantité énorme d’habileté, de force et de dévouement. Elle combine des éléments de nombreuses activités différentes et exige des athlètes une condition physique optimale ainsi qu’une coordination et des capacités de timming exceptionnelles. Avec un entraînement et une pratique appropriés, n’importe qui peut devenir un nageur synchronisé accompli !

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *